Bilan de l’Autorité nationale des jeux sur le marché des jeux en ligne en 2020

L’Autorité nationale des jeux (ANJ) a présenté le 18 mars dernier son bilan du marché des jeux en ligne en 2020(1), revenant ainsi sur les performances enregistrées depuis le début de la crise sanitaire des pratiques de jeux d’argent et de hasard en ligne.

Avec une progression du chiffre d’affaires du secteur de 22%, soit 1,7 milliard d’euros récoltés en 2020 pour 1,4 milliard en 2019, la crise sanitaire et l’arrivée de nouveaux joueurs ont accéléré le développement des pratiques de jeux numérisés, tels que le poker en ligne et les paris sportifs et hippiques.

Dans son rapport du dernier trimestre de 2020, l’ANJ confirmait déjà un « redressement spectaculaire » du secteur avec un produit brut total de 578 millions d’euros, soit le niveau le plus important enregistré sur un trimestre (+53% par rapport au quatrième trimestre de 2019). Cette hausse concerne l’ensemble des différents segments de l’offre de jeux en ligne, avec une progression de 55% pour les paris sportifs, de 54% pour le poker en ligne et de 47% pour les paris hippiques.

En effet, dès la reprise des compétitions sportives au second semestre, le marché des paris sportifs en ligne, activité dominante de ce secteur, a connu une augmentation considérable des mises engagées sur l’année 2020 atteignant 5,3 milliards d’euros, après une baisse d’activité au deuxième trimestre de 56% du chiffre d’affaires. Ce montant bat les records des mises générées sur une année depuis l’ouverture à la concurrence du secteur en 2010 et plus d’un million de joueurs supplémentaires a été enregistré . C’est notamment lors d’évènements sportifs tels que la Ligue des Champions de football que les plus gros enjeux ont été réalisés (avec une croissance de 65% par rapport à 2019 rien que sur cet évènement), ou encore le tournoi de Roland-Garros qui a généré pas moins de 107 millions d’euros de mises. Les paris sportifs en points de vente ont présenté une baisse d’activité selon la FDJ, qui note également une baisse de 10% des mises en paris sportifs tous canaux confondus.

Les paris hippiques en ligne ont connu une progression de 33% par rapport à 2019. Ils ont accumulé 1,5 milliard d’euros d’enjeux, soit le volume de mises engagées le plus important sur une année, ce qui est notamment lié au recrutement de nouveaux joueurs avec un phénomène de report en ligne de joueurs pariant habituellement en point de vente. Le PMU communique en effet une perte de chiffre d’affaires de 15% dans le réseau des points de vente, alors qu’il représente habituellement près de 90% de ses résultats domestiques.

Le poker en ligne présente un nouveau record d’activité avec un chiffre d’affaires de 446 millions d’euros sur l’année 2020, soit une augmentation de 64% par rapport à l’année précédente, alimentée par un regain d’intérêt des joueurs pendant les périodes de confinement et un fort recrutement de nouveaux joueurs. Les dépenses moyennes par joueur ont augmenté de 7% en 2020. L’objectif visé par ce secteur est la fidélisation de ces nouveaux joueurs pour maintenir cette attractivité et un même niveau d’activité sur l’année en cours.

Ces résultats s’expliquent par la croissance dynamique et continue de ce secteur depuis l’ouverture du marché à la concurrence, les jeux d’argent en ligne représentant près de 17% du chiffre d’affaires total du marché (contre 7% en 2011, selon l’ANJ) avec un produit brut des jeux qui a triplé entre 2011 et 2020.

(1) L’autorité nationale des jeux a publié un Bilan du marché des jeux en ligne en 2020

https://kiosque.bercy.gouv.fr/alyas/msite/view/lettre-daj/15426

p/o Virginie Gastine Menou

RISQUES ET VOUS

http://www.risquesetvous.fr/

https://www.linkedin.com/company/risques-et-vous

✍🏼 Proposer une offre de job : https://graces.community/recruteurs/

💈 Consulter les offres qui vous correspondent : https://job.graces.community/login

Partagez l’article sur les réseaux !

Articles récents :

fr_FRFrançais