Chaire ACPR régulation et risque systèmique

La Chaire ACPR Régulation et Risque Systémique analyse les effets de la réglementation prudentielle sur les taux d’intérêt à court terme. Le règlement sur l’infrastructure du marché européen (EMIR) incite les chambres de compensation (CCP) à fournir de grandes quantités de liquidités dans des accords de prise en pension (pensions). Bâle III, en revanche, décourage la demande d’emprunt en resserrant les contraintes de bilan des banques. En utilisant des données réglementaires uniques sur l’activité d’investissement des CCP et les transactions repo, nous trouvons des preuves convaincantes tant sur les canaux de l’offre que sur la demande. Les effets globaux sont une baisse des taux à court terme et une augmentation des déséquilibres du marché sous diverses formes, qui entraînent toutes des conséquences imprévues découlant du nouveau cadre réglementaire.

https://acpr.banque-france.fr/sites/default/files/medias/documents/regulatory_effects_on_short_term_interest_rates_acpr.pdf

Proposer une offre de job : https://graces.community/recruteurs/

Consulter les offres qui vous correspondent : https://job.graces.community/login

Partagez l’article sur les réseaux !

Articles récents :

Le code Afep-MEDEF

Le code Afep-Medef est un ensemble de recommandations élaborées par l’Association Française des Entreprises Privées (Afep) et le Mouvement des Entreprises de France (Medef) après concertation avec les différents acteurs de la place.

fr_FRFrançais