Déclaration sur le paquet législatif de la Commission européenne sur la réforme de la LBCFT

Tous nos jobs en Sécurité

Bruxelles, le 20 juillet 2021 – La Coalition mondiale contre la criminalité financière (« la Coalition ») salue le nouveau paquet législatif de la Commission européenne sur la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme (« LBC-FT ») qui a été publié aujourd’hui, qui correspond à la objectif primordial de la Coalition : rendre plus efficaces les cadres juridiques de lutte contre la criminalité financière dans le monde.

Nous sommes tout à fait d’accord avec la Commission pour dire que le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme « constituent une grave menace pour l’intégrité de l’économie et du système financier de l’UE et pour la sécurité de ses citoyens… [et] Europol a estimé qu’environ 1 % du PIB annuel de l’UE Le produit est « détecté comme étant impliqué dans une activité financière suspecte ». Cela représenterait environ 150 milliards de dollars américains pour 2020, et est probablement une estimation prudente du montant de la criminalité financière générée dans l’UE et/ou blanchie dans ou via l’UE.

La Coalition considère la proposition d’aujourd’hui comme une étape importante pour relever les défis existants, notamment la fragmentation des règles, la supervision inégale ainsi que les limitations juridiques et autres de la coopération entre les cellules de renseignement financier (CRF) à travers l’UE.

La Coalition accueille donc favorablement la proposition de création d’une Autorité européenne de lutte contre le blanchiment de capitaux, ainsi que le transfert de certaines parties du cadre actuel dans un règlement et les efforts visant à améliorer la coordination des CRF. Nous nous félicitons en particulier des mesures introduites pour améliorer le partage d’informations afin d’aider à détecter les activités criminelles et espérons que la nouvelle Autorité de lutte contre le blanchiment d’argent contribuera à cette fin et adoptera une approche fondée sur les risques pour son nouveau rôle, et non pas simplement introduire une autre couche de contrôle ex post rapports « cochez la case ».

Cependant, des clarifications supplémentaires pour surmonter les tensions avec les règles de protection des données seront nécessaires pour atteindre les objectifs de la Commission.

John Cusack, président de la Coalition , a déclaré : Je suis heureux de voir l’empressement de la Commission à s’attaquer à certains des problèmes que la Coalition défend depuis sa création. L’ambition derrière ces mesures collectives, bien que nécessaires, signifie qu’un travail très important sera nécessaire pour atteindre les gains escomptés et que la mise en œuvre reste notre plus grand défi. La Coalition est impatiente de contribuer à aider les décideurs politiques de l’UE à relever ce défi, en particulier par le biais de son groupe de travail d’experts sur l’efficacité récemment créé.

Che Sidanius, responsable mondial de la criminalité financière et des affaires industrielles chez Refinitiv (une entreprise de LSEG) et président de la section régionale Europe de la Coalition , a déclaré : Je salue le paquet d’aujourd’hui et en particulier la reconnaissance par la Commission de l’importance croissante des partenariats publics et privés en tant que mécanismes efficaces d’échange d’informations. Cela doit devenir un élément clé des actions futures de l’Europe. Les décideurs politiques européens doivent prendre des initiatives rapides sur ce front, car la mise en œuvre réussie des mesures proposées ne sera possible que grâce à un cadre clair de collaboration entre les acteurs publics et privés.

À PROPOS DE LA COALITION MONDIALE DE LUTTE CONTRE LA CRIMINALITÉ FINANCIÈRE

La Coalition mondiale pour lutter contre la criminalité financière rassemble différentes parties de l’écosystème de lutte contre la criminalité financière pour œuvrer à l’établissement de normes mondiales, fondées sur la coopération public-privé, pour compléter et rendre plus efficaces les garanties régionales actuelles. 

CONTACTS PRESSE :
Thibault Jacobs et Niamh Griffin

Contact : press@gcffc.org

https://www.gcffc.org/statement-on-the-european-commissions-aml-reform-legislative-package/

p/o Virginie Gastine Menou

RISQUES ET VOUS

http://www.risquesetvous.fr/

https://www.linkedin.com/company/risques-et-vous

✍🏼 Proposer une offre de job : https://graces.community/recruteurs/

💈 Consulter les offres qui vous correspondent : https://job.graces.community/login

Publié le 28 juillet 2021 par

Kelly

Partagez
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Les lecteurs de cet article ont également aimé

News, Veille réglementaire
Partagez
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Inscrivez-vous à la Newsletter
fr_FR

Recherchez parmi tous nos contenus

Déclaration sur le paquet législatif de la Commission européenne sur la réforme de la LBCFT

✋ Vous avez déjà consulté 3 articles aujourd'hui.
Créez un compte GRACES Community gratuitement pour accéder à tous nos contenus.

Bruxelles, le 20 juillet 2021 – La Coalition mondiale contre la criminalité financière (« la Coalition ») salue le nouveau paquet législatif de la Commission européenne sur la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme (« LBC-FT ») qui a été publié aujourd’hui, qui correspond à la objectif primordial de la Coalition : rendre plus efficaces les cadres juridiques de lutte contre la criminalité financière dans le monde.

Nous sommes tout à fait d’accord avec la Commission pour dire que le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme « constituent une grave menace pour l’intégrité de l’économie et du système financier de l’UE et pour la sécurité de ses citoyens… [et] Europol a estimé qu’environ 1 % du PIB annuel de l’UE Le produit est « détecté comme étant impliqué dans une activité financière suspecte ». Cela représenterait environ 150 milliards de dollars américains pour 2020, et est probablement une estimation prudente du montant de la criminalité financière générée dans l’UE et/ou blanchie dans ou via l’UE.

La Coalition considère la proposition d’aujourd’hui comme une étape importante pour relever les défis existants, notamment la fragmentation des règles, la supervision inégale ainsi que les limitations juridiques et autres de la coopération entre les cellules de renseignement financier (CRF) à travers l’UE.

La Coalition accueille donc favorablement la proposition de création d’une Autorité européenne de lutte contre le blanchiment de capitaux, ainsi que le transfert de certaines parties du cadre actuel dans un règlement et les efforts visant à améliorer la coordination des CRF. Nous nous félicitons en particulier des mesures introduites pour améliorer le partage d’informations afin d’aider à détecter les activités criminelles et espérons que la nouvelle Autorité de lutte contre le blanchiment d’argent contribuera à cette fin et adoptera une approche fondée sur les risques pour son nouveau rôle, et non pas simplement introduire une autre couche de contrôle ex post rapports « cochez la case ».

Cependant, des clarifications supplémentaires pour surmonter les tensions avec les règles de protection des données seront nécessaires pour atteindre les objectifs de la Commission.

John Cusack, président de la Coalition , a déclaré : Je suis heureux de voir l’empressement de la Commission à s’attaquer à certains des problèmes que la Coalition défend depuis sa création. L’ambition derrière ces mesures collectives, bien que nécessaires, signifie qu’un travail très important sera nécessaire pour atteindre les gains escomptés et que la mise en œuvre reste notre plus grand défi. La Coalition est impatiente de contribuer à aider les décideurs politiques de l’UE à relever ce défi, en particulier par le biais de son groupe de travail d’experts sur l’efficacité récemment créé.

Che Sidanius, responsable mondial de la criminalité financière et des affaires industrielles chez Refinitiv (une entreprise de LSEG) et président de la section régionale Europe de la Coalition , a déclaré : Je salue le paquet d’aujourd’hui et en particulier la reconnaissance par la Commission de l’importance croissante des partenariats publics et privés en tant que mécanismes efficaces d’échange d’informations. Cela doit devenir un élément clé des actions futures de l’Europe. Les décideurs politiques européens doivent prendre des initiatives rapides sur ce front, car la mise en œuvre réussie des mesures proposées ne sera possible que grâce à un cadre clair de collaboration entre les acteurs publics et privés.

À PROPOS DE LA COALITION MONDIALE DE LUTTE CONTRE LA CRIMINALITÉ FINANCIÈRE

La Coalition mondiale pour lutter contre la criminalité financière rassemble différentes parties de l’écosystème de lutte contre la criminalité financière pour œuvrer à l’établissement de normes mondiales, fondées sur la coopération public-privé, pour compléter et rendre plus efficaces les garanties régionales actuelles. 

CONTACTS PRESSE :
Thibault Jacobs et Niamh Griffin

Contact : press@gcffc.org

https://www.gcffc.org/statement-on-the-european-commissions-aml-reform-legislative-package/

p/o Virginie Gastine Menou

RISQUES ET VOUS

http://www.risquesetvous.fr/

https://www.linkedin.com/company/risques-et-vous

✍🏼 Proposer une offre de job : https://graces.community/recruteurs/

💈 Consulter les offres qui vous correspondent : https://job.graces.community/login

...
👉  Découvrez la suite de cet article en rejoignant la communauté GRACES