FMI : Mise à jour des perspectives économiques régionales : Afrique subsaharienne

CDI
CDI
Stage ou alternance

Les perspectives pour 2020–21 sont nettement plus défavorables qu’attendu en avril et font l’objet d’une grande incertitude. Selon les dernières projections, l’activité économique devrait subir cette année une contraction de quelque 3,2 %, du fait de la dégradation de l’environnement extérieur et des mesures visant à endiguer l’épidémie de COVID-19. La croissance devrait se redresser à 3,4 % en 2021 si l’assouplissement progressif des restrictions qui a débuté ces dernières semaines se poursuit et, surtout, si la région échappe à la dynamique épidémique à l’œuvre ailleurs.

Les autorités nationales ont pris rapidement des mesures pour soutenir leur économie, mais leurs efforts se sont heurtés à la baisse des recettes et à un espace budgétaire limité. À l’échelle régionale, il convient de continuer de chercher principalement à préserver la santé publique, à venir en aide aux personnes et aux entreprises les plus durement touchées par la crise et à faciliter la reprise. La région ne peut pas y arriver seule : un effort coordonné de tous les partenaires au développement sera essentiel.

Voir la vidéo et consulter les mises à jour
https://www.imf.org/fr/Publications/REO/SSA/Issues/2020/06/29/sreo0629

Virginie Gastine Menou
RISQUES ET VOUS
http://www.risquesetvous.fr/
https://www.linkedin.com/company/risques-et-vous

Proposer une offre de job : https://graces.community/recruteurs/
Consulter les offres qui vous correspondent : https://job.graces.community/login

Publié le 22 octobre 2020 par

Kelly

Partagez
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Les lecteurs de cet article ont également aimé

Inscrivez-vous à la Newsletter
[sibwp_form id=2]
fr_FR

Recherchez parmi tous nos contenus

FMI : Mise à jour des perspectives économiques régionales : Afrique subsaharienne

✋ Vous avez déjà consulté 3 articles aujourd'hui.
Créez un compte GRACES Community gratuitement pour accéder à tous nos contenus.

Les perspectives pour 2020–21 sont nettement plus défavorables qu’attendu en avril et font l’objet d’une grande incertitude. Selon les dernières projections, l’activité économique devrait subir cette année une contraction de quelque 3,2 %, du fait de la dégradation de l’environnement extérieur et des mesures visant à endiguer l’épidémie de COVID-19. La croissance devrait se redresser à 3,4 % en 2021 si l’assouplissement progressif des restrictions qui a débuté ces dernières semaines se poursuit et, surtout, si la région échappe à la dynamique épidémique à l’œuvre ailleurs.

Les autorités nationales ont pris rapidement des mesures pour soutenir leur économie, mais leurs efforts se sont heurtés à la baisse des recettes et à un espace budgétaire limité. À l’échelle régionale, il convient de continuer de chercher principalement à préserver la santé publique, à venir en aide aux personnes et aux entreprises les plus durement touchées par la crise et à faciliter la reprise. La région ne peut pas y arriver seule : un effort coordonné de tous les partenaires au développement sera essentiel.

Voir la vidéo et consulter les mises à jour
https://www.imf.org/fr/Publications/REO/SSA/Issues/2020/06/29/sreo0629

Virginie Gastine Menou
RISQUES ET VOUS
http://www.risquesetvous.fr/
https://www.linkedin.com/company/risques-et-vous

Proposer une offre de job : https://graces.community/recruteurs/
Consulter les offres qui vous correspondent : https://job.graces.community/login

...
👉  Découvrez la suite de cet article en rejoignant la communauté GRACES