Gel des avoirs en matière de lutte antiterroriste

Le 11 septembre 2001, le marathon de Boston, Charlie Hebdo, mars 2016 à l’aéroport de Bruxelles, Orlando, le marché de Noël de Berlin ou celui de Strasbourg, le Bataclan… Autant de dates et d’évènements qui nous restent en mémoire. Il y en a eu bien d’autres : 17 000 attaques terroristes ont été recensées à travers le monde en 2019 faisant 45 000 morts. Les chiffres sont de 10 900 attaques et 26 400 morts en 2017. Si le terrorisme est un fléau difficile à appréhender tant il est protéiforme, il doit être soutenu par des moyens financiers pour prospérer. En effet, aucune entreprise licite ou non ne saurait fonctionner sans un appui économique, logistique et humain.

Sandra Birtel a étudié le droit privé à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne ainsi que le profilage à l’Université Capitole 1 de Toulouse. Passionnée de droit pénal et de grande criminalité elle s’est naturellement dirigée vers la criminalité en col blanc. Elle a ainsi étudié la conformité au sein du Master II Compliance Officer de Strasbourg. Forte d’expériences en tant que consultante juridique et Compliance Officer en France, au Luxembourg et en Belgique, Sandra Birtel a toujours eu beaucoup d’intérêt pour la transmission du savoir.
Ainsi, après un premier livre auto-édité à destination des étudiants, elle prépare d’autres ouvrages juridiques pour les professionnels de l’AML-CFT et donne des formations notamment sur le financement du terrorisme. En effet, le sujet étant au carrefour du droit pénal et de la législation anti-blanchiment, elle en a fait sa spécialité. Aussi, elle améliore ses connaissances en la matière avec un second Master II à l’Université de Nice en sécurité intérieure et prépare son entrée au Barreau luxembourgeois.

Commandez le ici.

Partagez l’article sur les réseaux !

Articles récents :

LEGIFRANCE : Arrêté du 25 février 2021 modifiant l’arrêté du 3 novembre 2014 relatif au contrôle interne des entreprises du secteur de la banque, des services de paiement et des services d’investissement soumises au contrôle de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution

LEGIFRANCE : Arrêté du 25 février 2021 modifiant l’arrêté du 3 novembre 2014 relatif au contrôle interne des entreprises du secteur de la banque, des services de paiement et des services d’investissement soumises au contrôle de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution

Arrêté du 25 février 2021 modifiant l’arrêté du 3 novembre 2014 relatif au contrôle interne des entreprises du secteur de la banque, des services de paiement et des services d’investissement soumises au contrôle de l’Autorité de contrôle pr

fr_FRFrançais