Interview de Philippe HEDOUX, directeur financier, administratif et conformité, de STOKOMANI

Texte sous l'image (ex: Copyright, etc.)

Tous nos jobs en Conformité / Compliance, Ethique, Risques

Stage ou alternance

Philippe HEDOUX

Directeur financier, administratif et conformité de STOKOMANI

 

  • Pouvez-vous vous présenter en quelques mots et nous dire comment êtes-vous arrivé en Compliance ?

 

Par accident !

Alors que je me destinais à l’Education Nationale, je suis tombé dans la grande distribution, et après les premières années « classiques » en postes opérationnels magasins, je suis passé dès 1998, sur des fonctions qu’on n’appelait pas encore compliance à l’époque.

J’ai suivi des sujets de contrôle de gestion, de contrôle interne, de développement, de finances, de sécurité, d’IT, dans 4 pays différents pour deux enseignes de la grande distribution.

Depuis 2017, j’occupe le poste de directeur financier et administratif chez STOKOMANI auquel s’est greffé la fonction de directeur conformité.

  

  • Tous nos lecteurs ne connaissent peut-être pas STOKOMANI, pouvez-vous expliquer son coeur de métier ?

 

STOKOMANI est une ETI dont l’activité est le déstockage de marques notamment textile.

Nous comptons 130 magasins en France et 3.500 collaborateurs.

 

Nous sommes depuis début 2022, propriété du groupe fondé par M. et Mme ZOUARI, bien connus dans le monde de la distribution pour opérer des points de vente sous enseignes Franprix, Monoprix, , Maxi Bazar, Picard…

 

  • Pouvez-vous expliquer à nos lecteurs, quel est le rôle de la compliance dans votre entreprise ?

 

Sensibiliser, former, accompagner, contrôler et sanctionner s’il le faut.

 

  • Comment appréhendez-vous la compliance chez STOKOMANI ? 

 

Pas à pas ! même des petits pas !

Avec les moyens du bord mais on avance et on ne lâche rien sur les basiques

 

  • Pouvez-vous nous en dire plus sur vos relations avec les régulateurs ? 

 

Il n’y eu aucun échange particulier avec les régulateurs quant à la conformité à ce jour.

Nous suivons, utilisons et appliquons leurs publications, recommandations à la mesure de nos moyens et à notre rythme bien sûr.

 

  • Combien de personnes composent l’équipe Compliance et comment organisez-vous la charge de travail ?

 

Pas assez ! – Bien que la gouvernance et les actionnaires soutiennent la fonction et ses missions –

 

Toutefois, davantage qu’une équipe, il est surtout important d’associer les autres acteurs de l’entreprise tels que la comptabilité, les achats, la direction des ressources humaines… cela me paraît plus efficace que de n’avoir que des personnes « dédiées », cela « embarque les équipes ».

 

  • Quel type de profils trouve-t-on dans votre équipe ?

 

De tout !

Il n’y a pas un critère de recrutement mais plusieurs.

Les profils de notre équipe sont issus d’école de commerce, d’université, d’autodidactes… c’est important et cela relève de notre responsabilité que de garantir la diversité au sein de nos directions.

 

  • Comment sensibilisez- vous au sein de votre entreprise les collaborateurs aux enjeux de la compliance ? 

 

Nous intervenons régulièrement lors de rituels, dispensons une formation formation systématiquement à l’embauche et diffusons régulièrement les documents clés (code éthique, dispositif d’alertes…), affichages ainsi que des reportings réguliers en comité de direction car toute l’instance dirigeante se doit d’être impliquée.

 

  • En tant que manager, gardez-vous un rôle également opérationnel au sein de votre équipe ? 

 

Bien sûr !

Au sein d’une ETI, le rôle du DAF est d’opérer comme un « couteau suisse ».

 

  • Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre métier ? 

 

La diversité des sujets et des interlocuteurs. 

 

  • La question inévitable du moment : quels sont les impacts de la covid sur votre activité ? 

 

Les deux premiers confinements ont été particulièrement difficiles pour une entreprise comme la nôtre avec la fermeture de l’intégralité du réseau.

Nous avons mis en place des actions pour maintenir l’activité ou avancer sur des projets (ouverture du e-commerce, digital, télétravail, PGE…) mais les résultats à l’issue de ces confinements ont été exceptionnels.

2021 a été une bonne année, le 3ème confinement n’ayant entraîné qu’une fermeture partielle.

La covid nous a changé, elle nous a obligé à évoluer, s’adapter et à accélérer.

 

  • Le Brexit a-t-il eu des impacts sur votre activité ? 

 

Non

 

  • Le premier code de la compliance est édité chez Dalloz ; qu’en pensez-vous ? 

 

Pas encore eu le temps de le consulter mais je m’appuie sur les recommandations de notre consultante Virginie GASTINE MENOU et ses publications Linkedin de « RISQUES ET VOUS » et dorénavant GRACES community.

 

  • Quels sont les prochains enjeux compliance pour vous ? 

 

  1. Continuer !  Réussir à implanter la compliance auprès de mes collègues et qu’ils ne pensent pas que ce soit un sujet relevant uniquement du DAF.

 

  1. Anticiper le devoir de vigilance sans attendre la loi française issue de la directive UE en cours à la commission

 

  • Vous êtes à la fois directeur financier, administratif et conformité ; est-ce que cela change quelque chose dans votre approche de la compliance ? 

 

Non, cela implique juste moins de temps à consacrer exclusivement à la compliance

Ou alors, une petite lumière « compliance » qui s’allume lorsqu’on évoque en interne ou en externe certains sujets.

 

  • De fait, ne faudra-t-il pas à terme, séparer le financier de la Compliance comme cela se fait de plus en plus ?  

 

Avoir une personne à temps plein sur la fonction conformité serait évidemment appréciable mais avec le risque de créer une nouvelle structure organisationnelle en parallèle des autres : l’enjeu majeur est d’associer les équipes en place, de collaborer de manière transversale, pas de les déresponsabiliser en mettant en place une direction dédiée.

 

Lorsque l’entreprise aura la structure nécessaire, je pense que ce sera une bonne pratique.

 

Toutefois, c’est avant tout une question de comportement : au DAF de savoir poser sa casquette de DAF et de chausser ses lunettes de directeur conformité pour aborder et traiter certains sujets.

  

  • Comment assurez-vous votre veille réglementaire sur la compliance ?

 

« 3615 RISQUES ET VOUS »

STOKOMANI se fait accompagner par Virginie GASTINE MENOU, fondatrice de l’entreprise de conseil « RISQUES ET VOUS« 

 

  • Quels sont les prochains experts que l’on devrait interviewer selon vous ?

 

  • Les vulgarisateurs
  • Les didactiques
  • Les pédagogues

 

Car ils font davantage progresser la diffusion des sujets que les spécialistes qui les conçoivent.

 

  • Pour finir, quelle est votre définition de la compliance ? 

Un outil au service de la conformité de l’entreprise.

L’entreprise se doit de respecter les règles et lois. Elle se doit de lutter contre toutes les pratiques anormales, non éthiques, de s’en protéger.

Ainsi la compliance est là pour l’aider.

p/o Virginie Gastine Menou

RISQUES ET VOUS

http://www.risquesetvous.fr/

https://www.linkedin.com/company/risques-et-vous

 

 

✍🏼 Proposer une offre de job : https://graces.community/recruteurs/

💈 Consulter les offres qui vous correspondent : https://job.graces.community/login

Publié le 11 juillet 2022 par

Virginie GASTINE MENOU

Partagez

Les lecteurs de cet article ont également aimé

Inscrivez-vous à la Newsletter
fr_FR
fr_FR

Recherchez parmi tous nos contenus

Interview de Philippe HEDOUX, directeur financier, administratif et conformité, de STOKOMANI

✋ Vous avez déjà consulté 3 articles aujourd'hui.
Créez un compte GRACES Community gratuitement pour accéder à tous nos contenus.

Philippe HEDOUX

Directeur financier, administratif et conformité de STOKOMANI

  • Pouvez-vous vous présenter en quelques mots et nous dire comment êtes-vous arrivé en Compliance ?

Par accident !

Alors que je me destinais à l’Education Nationale, je suis tombé dans la grande distribution, et après les premières années « classiques » en postes opérationnels magasins, je suis passé dès 1998, sur des fonctions qu’on n’appelait pas encore compliance à l’époque.

J’ai suivi des sujets de contrôle de gestion, de contrôle interne, de développement, de finances, de sécurité, d’IT, dans 4 pays différents pour deux enseignes de la grande distribution.

Depuis 2017, j’occupe le poste de directeur financier et administratif chez STOKOMANI auquel s’est greffé la fonction de directeur conformité.

  • Tous nos lecteurs ne connaissent peut-être pas STOKOMANI, pouvez-vous expliquer son coeur de métier ?

STOKOMANI est une ETI dont l’activité est le déstockage de marques notamment textile.

Nous comptons 130 magasins en France et 3.500 collaborateurs.

Nous sommes depuis début 2022, propriété du groupe fondé par M. et Mme ZOUARI, bien connus dans le monde de la distribution pour opérer des points de vente sous enseignes Franprix, Monoprix, , Maxi Bazar, Picard…

  • Pouvez-vous expliquer à nos lecteurs, quel est le rôle de la compliance dans votre entreprise ?

Sensibiliser, former, accompagner, contrôler et sanctionner s’il le faut.

  • Comment appréhendez-vous la compliance chez STOKOMANI ? 

Pas à pas ! même des petits pas !

Avec les moyens du bord mais on avance et on ne lâche rien sur les basiques

  • Pouvez-vous nous en dire plus sur vos relations avec les régulateurs ? 

Il n’y eu aucun échange particulier avec les régulateurs quant à la conformité à ce jour.

Nous suivons, utilisons et appliquons leurs publications, recommandations à la mesure de nos moyens et à notre rythme bien sûr.

  • Combien de personnes composent l’équipe Compliance et comment organisez-vous la charge de travail ?

Pas assez ! – Bien que la gouvernance et les actionnaires soutiennent la fonction et ses missions –

Toutefois, davantage qu’une équipe, il est surtout important d’associer les autres acteurs de l’entreprise tels que la comptabilité, les achats, la direction des ressources humaines… cela me paraît plus efficace que de n’avoir que des personnes « dédiées », cela « embarque les équipes ».

  • Quel type de profils trouve-t-on dans votre équipe ?

De tout !

Il n’y a pas un critère de recrutement mais plusieurs.

Les profils de notre équipe sont issus d’école de commerce, d’université, d’autodidactes… c’est important et cela relève de notre responsabilité que de garantir la diversité au sein de nos directions.

  • Comment sensibilisez- vous au sein de votre entreprise les collaborateurs aux enjeux de la compliance ? 

Nous intervenons régulièrement lors de rituels, dispensons une formation formation systématiquement à l’embauche et diffusons régulièrement les documents clés (code éthique, dispositif d’alertes…), affichages ainsi que des reportings réguliers en comité de direction car toute l’instance dirigeante se doit d’être impliquée.

  • En tant que manager, gardez-vous un rôle également opérationnel au sein de votre équipe ? 

Bien sûr !

Au sein d’une ETI, le rôle du DAF est d’opérer comme un « couteau suisse ».

  • Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre métier ? 

La diversité des sujets et des interlocuteurs. 

  • La question inévitable du moment : quels sont les impacts de la covid sur votre activité ? 

Les deux premiers confinements ont été particulièrement difficiles pour une entreprise comme la nôtre avec la fermeture de l’intégralité du réseau.

Nous avons mis en place des actions pour maintenir l’activité ou avancer sur des projets (ouverture du e-commerce, digital, télétravail, PGE…) mais les résultats à l’issue de ces confinements ont été exceptionnels.

2021 a été une bonne année, le 3ème confinement n’ayant entraîné qu’une fermeture partielle.

La covid nous a changé, elle nous a obligé à évoluer, s’adapter et à accélérer.

  • Le Brexit a-t-il eu des impacts sur votre activité ? 

Non

  • Le premier code de la compliance est édité chez Dalloz ; qu’en pensez-vous ? 

Pas encore eu le temps de le consulter mais je m’appuie sur les recommandations de notre consultante Virginie GASTINE MENOU et ses publications Linkedin de « RISQUES ET VOUS » et dorénavant GRACES community.

  • Quels sont les prochains enjeux compliance pour vous ? 

  1. Continuer !  Réussir à implanter la compliance auprès de mes collègues et qu’ils ne pensent pas que ce soit un sujet relevant uniquement du DAF.
  1. Anticiper le devoir de vigilance sans attendre la loi française issue de la directive UE en cours à la commission
  • Vous êtes à la fois directeur financier, administratif et conformité ; est-ce que cela change quelque chose dans votre approche de la compliance ? 

Non, cela implique juste moins de temps à consacrer exclusivement à la compliance

Ou alors, une petite lumière « compliance » qui s’allume lorsqu’on évoque en interne ou en externe certains sujets.

  • De fait, ne faudra-t-il pas à terme, séparer le financier de la Compliance comme cela se fait de plus en plus ?  

Avoir une personne à temps plein sur la fonction conformité serait évidemment appréciable mais avec le risque de créer une nouvelle structure organisationnelle en parallèle des autres : l’enjeu majeur est d’associer les équipes en place, de collaborer de manière transversale, pas de les déresponsabiliser en mettant en place une direction dédiée.

Lorsque l’entreprise aura la structure nécessaire, je pense que ce sera une bonne pratique.

Toutefois, c’est avant tout une question de comportement : au DAF de savoir poser sa casquette de DAF et de chausser ses lunettes de directeur conformité pour aborder et traiter certains sujets.

  • Comment assurez-vous votre veille réglementaire sur la compliance ?

« 3615 RISQUES ET VOUS »

STOKOMANI se fait accompagner par Virginie GASTINE MENOU, fondatrice de l’entreprise de conseil « RISQUES ET VOUS« 

  • Quels sont les prochains experts que l’on devrait interviewer selon vous ?

  • Les vulgarisateurs
  • Les didactiques
  • Les pédagogues

Car ils font davantage progresser la diffusion des sujets que les spécialistes qui les conçoivent.

  • Pour finir, quelle est votre définition de la compliance ? 

Un outil au service de la conformité de l’entreprise.

L’entreprise se doit de respecter les règles et lois. Elle se doit de lutter contre toutes les pratiques anormales, non éthiques, de s’en protéger.

Ainsi la compliance est là pour l’aider.

p/o Virginie Gastine Menou

RISQUES ET VOUS

http://www.risquesetvous.fr/

https://www.linkedin.com/company/risques-et-vous

✍🏼 Proposer une offre de job : https://graces.community/recruteurs/

💈 Consulter les offres qui vous correspondent : https://job.graces.community/login

...
👉  Découvrez la suite de cet article en rejoignant la communauté GRACES