La CSI publie l’Indice mondial des droits 2021 par le Centre de ressources sur les entreprises et les droits de l’homme

La huitième édition de l’Indice des droits mondiaux de la CSI classe 149 pays selon le degré de respect des droits des travailleurs.

…Les données sur les tendances sur huit ans analysées dans l’Indice des droits mondiaux 2021 révèlent des attaques contre le droit de grève et le droit de créer et d’adhérer à un syndicat, ainsi que contre l’enregistrement des syndicats ; arrestations et détentions arbitraires ; et le déni de la liberté d’expression et de réunion, qui atteint un niveau record.

Quatre-vingt-sept pour cent des pays ont violé le droit de grève. Les grèves en Biélorussie, en Indonésie et aux Philippines pour s’opposer aux gouvernements autoritaires et au Myanmar pour s’opposer à la junte militaire se sont heurtées à une répression brutale.

Soixante-dix-neuf pour cent des pays ont violé le droit de négociation collective.

Soixante-quatorze pour cent des pays excluent les travailleurs du droit de créer et d’adhérer à un syndicat. En 2021, trente-deux pays disposaient d’une législation interdisant aux migrants de créer et d’adhérer à des syndicats, restreignant la capacité des migrants à exercer des fonctions dans un syndicat ou leur refusant de toute autre manière le plein droit de s’engager dans des activités syndicales.

La pratique antisyndicale a empêché de plus en plus de travailleurs de former et d’adhérer à des syndicats.

En 2020, Uber, Lyft et DoorDash ont lancé la campagne de ce type la plus coûteuse de l’histoire de la Californie, la Proposition 22, pour lutter contre AB5, une nouvelle loi de l’État qui classait certaines catégories de travailleurs de concert comme des employés.

… La Belgique, le Canada, le Salvador, Haïti, la Hongrie, la Jordanie, la Malaisie, le Myanmar et la Slovaquie ont tous vu leurs cotes se dégrader en 2021.

…Huit pays ont vu leur cote s’améliorer : la Bolivie, la Bosnie-Herzégovine, la Grèce, le Mexique, la Macédoine du Nord, le Panama, le Soudan et le Togo.

Des syndicalistes ont été tués dans six pays : Brésil, Colombie, Guatemala, Myanmar, Nigeria et Philippines… Vingt-deux syndicalistes ont été assassinés rien qu’en Colombie. Les travailleurs ont été exposés à la violence dans 45 pays.

Le nombre de pays où la liberté d’expression et de réunion a été refusée ou restreinte est passé de 56 en 2020 à 64 en 2021, avec des cas extrêmes signalés à Hong Kong et au Myanmar.

Les travailleurs n’avaient pas ou n’avaient qu’un accès limité à la justice dans 65 % des pays, des cas graves étant signalés au Bélarus, au Honduras, aux Philippines et au Zimbabwe.

Les travailleurs ont subi des arrestations et des détentions arbitraires dans 68 pays.

… La surveillance des travailleurs et les atteintes au droit à la vie privée sont en augmentation. Aux États-Unis, Amazon, Facebook et Google ont été exposés à l’aide d’activités de surveillance illégales ou sournoises.

… Il faudra un nouveau contrat social avec des emplois, des droits, une protection sociale, l’égalité et l’inclusion pour reconstruire la confiance qui a été brisée par des gouvernements répressifs et des entreprises abusives.

… Les travailleurs ont été en première ligne de la pandémie mondiale, maintenant les communautés ensemble.

https://www.business-humanrights.org/en/latest-news/ituc-releases-2021-global-rights-index/?mc_cid=e7f289061c&mc_eid=b6852bbd95

p/o Virginie Gastine Menou

RISQUES ET VOUS

http://www.risquesetvous.fr/

https://www.linkedin.com/company/risques-et-vous

✍🏼 Proposer une offre de job : https://graces.community/recruteurs/

💈 Consulter les offres qui vous correspondent : https://job.graces.community/login

Publié le 23 juillet 2021 par

Kelly

Partagez
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Les lecteurs de cet article ont également aimé

Inscrivez-vous à la Newsletter
fr_FR

Recherchez parmi tous nos contenus

La CSI publie l’Indice mondial des droits 2021 par le Centre de ressources sur les entreprises et les droits de l’homme

✋ Vous avez déjà consulté 3 articles aujourd'hui.
Créez un compte GRACES Community gratuitement pour accéder à tous nos contenus.

La huitième édition de l’Indice des droits mondiaux de la CSI classe 149 pays selon le degré de respect des droits des travailleurs.

…Les données sur les tendances sur huit ans analysées dans l’Indice des droits mondiaux 2021 révèlent des attaques contre le droit de grève et le droit de créer et d’adhérer à un syndicat, ainsi que contre l’enregistrement des syndicats ; arrestations et détentions arbitraires ; et le déni de la liberté d’expression et de réunion, qui atteint un niveau record.

Quatre-vingt-sept pour cent des pays ont violé le droit de grève. Les grèves en Biélorussie, en Indonésie et aux Philippines pour s’opposer aux gouvernements autoritaires et au Myanmar pour s’opposer à la junte militaire se sont heurtées à une répression brutale.

Soixante-dix-neuf pour cent des pays ont violé le droit de négociation collective.

Soixante-quatorze pour cent des pays excluent les travailleurs du droit de créer et d’adhérer à un syndicat. En 2021, trente-deux pays disposaient d’une législation interdisant aux migrants de créer et d’adhérer à des syndicats, restreignant la capacité des migrants à exercer des fonctions dans un syndicat ou leur refusant de toute autre manière le plein droit de s’engager dans des activités syndicales.

La pratique antisyndicale a empêché de plus en plus de travailleurs de former et d’adhérer à des syndicats.

En 2020, Uber, Lyft et DoorDash ont lancé la campagne de ce type la plus coûteuse de l’histoire de la Californie, la Proposition 22, pour lutter contre AB5, une nouvelle loi de l’État qui classait certaines catégories de travailleurs de concert comme des employés.

… La Belgique, le Canada, le Salvador, Haïti, la Hongrie, la Jordanie, la Malaisie, le Myanmar et la Slovaquie ont tous vu leurs cotes se dégrader en 2021.

…Huit pays ont vu leur cote s’améliorer : la Bolivie, la Bosnie-Herzégovine, la Grèce, le Mexique, la Macédoine du Nord, le Panama, le Soudan et le Togo.

Des syndicalistes ont été tués dans six pays : Brésil, Colombie, Guatemala, Myanmar, Nigeria et Philippines… Vingt-deux syndicalistes ont été assassinés rien qu’en Colombie. Les travailleurs ont été exposés à la violence dans 45 pays.

Le nombre de pays où la liberté d’expression et de réunion a été refusée ou restreinte est passé de 56 en 2020 à 64 en 2021, avec des cas extrêmes signalés à Hong Kong et au Myanmar.

Les travailleurs n’avaient pas ou n’avaient qu’un accès limité à la justice dans 65 % des pays, des cas graves étant signalés au Bélarus, au Honduras, aux Philippines et au Zimbabwe.

Les travailleurs ont subi des arrestations et des détentions arbitraires dans 68 pays.

… La surveillance des travailleurs et les atteintes au droit à la vie privée sont en augmentation. Aux États-Unis, Amazon, Facebook et Google ont été exposés à l’aide d’activités de surveillance illégales ou sournoises.

… Il faudra un nouveau contrat social avec des emplois, des droits, une protection sociale, l’égalité et l’inclusion pour reconstruire la confiance qui a été brisée par des gouvernements répressifs et des entreprises abusives.

… Les travailleurs ont été en première ligne de la pandémie mondiale, maintenant les communautés ensemble.

https://www.business-humanrights.org/en/latest-news/ituc-releases-2021-global-rights-index/?mc_cid=e7f289061c&mc_eid=b6852bbd95

p/o Virginie Gastine Menou

RISQUES ET VOUS

http://www.risquesetvous.fr/

https://www.linkedin.com/company/risques-et-vous

✍🏼 Proposer une offre de job : https://graces.community/recruteurs/

💈 Consulter les offres qui vous correspondent : https://job.graces.community/login

...
👉  Découvrez la suite de cet article en rejoignant la communauté GRACES