UNESCO : Recommandation sur l’éthique de l’intelligence artificielle

Texte sous l'image (ex: Copyright, etc.)

Aujourd’hui, l’intelligence artificielle joue un rôle dans la vie de milliards de personnes. Parfois inaperçue, mais souvent avec des conséquences profondes, elle transforme nos sociétés et remet en question ce que signifie être humain.

L’IA peut aider des millions d’étudiants à terminer leurs études secondaires, à créer 3,3 millions d’emplois supplémentaires et, de manière plus urgente, nous aider à lutter contre la propagation et les conséquences de la pandémie de COVID-19. Outre leurs multiples avantages, ces technologies présentent également des risques et des défis, liés à une utilisation malveillante ou à l’aggravation des inégalités et des clivages.
Nous avons besoin de politiques et de cadres réglementaires nationaux et internationaux pour garantir que ces technologies émergentes profitent à l’humanité tout entière.
Nous avons besoin d’une IA centrée sur l’humain, qui servirait l’intérêt supérieur des citoyens, et non pas l’inverse.

La Recommandation sur l’éthique de l’intelligence artificielle

 

Le processus d’élaboration en un coup d’œil

Le 24 novembre 2021, la Recommandation sur l’éthique de l’intelligence artificielle a été adoptée par la Conférence générale de l’UNESCO lors de sa 41e session.

L’UNESCO s’est engagée dans un processus de deux ans pour élaborer le premier instrument normatif mondial sur l’éthique de l’intelligence artificielle sous la forme d’une recommandation, suite à la décision de sa Conférence générale lors de sa 40e session en novembre 2019.

En 2020, l’accent a été mis sur la préparation du projet de texte de la Recommandation avec l’aide d’un Groupe d’experts ad hoc (GEAH). Cette phase était constituée de consultations inclusives et multidisciplinaires avec un large éventail de parties prenantes. Ces larges consultations ont été extrêmement importantes pour garantir que le projet de texte soit aussi inclusif que possible.

Vers la fin de 2020 et en 2021, l’accent a été mis sur un processus intergouvernemental et sur la négociation du projet de texte afin de produire une version finale de la Recommandation en vue de son éventuelle adoption par la Conférence générale de l’UNESCO lors de sa 41e session à la fin de 2021.

Les travaux de l’UNESCO sur la Recommandation s’appuient sur l’étude préliminaire de la Commission mondiale d’éthique des connaissances scientifiques et des technologies (COMEST) de l’UNESCO. Cette étude souligne qu’actuellement, aucun instrument mondial ne couvre tous les domaines qui guident le développement et l’application de l’IA dans une approche centrée sur l’être humain.

L’UNESCO tient à remercier les partenaires qui ont contribué et soutenu le processus d’élaboration de la Recommandation sur l’éthique de l’intelligence artificielle.

p/o Virginie Gastine Menou

RISQUES ET VOUS

http://www.risquesetvous.fr/

https://www.linkedin.com/company/risques-et-vous

 

 

✍🏼 Proposer une offre de job : https://graces.community/recruteurs/

💈 Consulter les offres qui vous correspondent : https://job.graces.community/login

Publié le 10 décembre 2021 par

Virginie GASTINE MENOU

Partagez
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Les lecteurs de cet article ont également aimé

Inscrivez-vous à la Newsletter
fr_FR

Recherchez parmi tous nos contenus

UNESCO : Recommandation sur l’éthique de l’intelligence artificielle

✋ Vous avez déjà consulté 3 articles aujourd'hui.
Créez un compte GRACES Community gratuitement pour accéder à tous nos contenus.

Aujourd’hui, l’intelligence artificielle joue un rôle dans la vie de milliards de personnes. Parfois inaperçue, mais souvent avec des conséquences profondes, elle transforme nos sociétés et remet en question ce que signifie être humain.



site internet

L’IA peut aider des millions d’étudiants à terminer leurs études secondaires, à créer 3,3 millions d’emplois supplémentaires et, de manière plus urgente, nous aider à lutter contre la propagation et les conséquences de la pandémie de COVID-19. Outre leurs multiples avantages, ces technologies présentent également des risques et des défis, liés à une utilisation malveillante ou à l’aggravation des inégalités et des clivages.

Nous avons besoin de politiques et de cadres réglementaires nationaux et internationaux pour garantir que ces technologies émergentes profitent à l’humanité tout entière.
Nous avons besoin d’une IA centrée sur l’humain, qui servirait l’intérêt supérieur des citoyens, et non pas l’inverse.

La Recommandation sur l’éthique de l’intelligence artificielle

Le processus d’élaboration en un coup d’œil

Le 24 novembre 2021, la Recommandation sur l’éthique de l’intelligence artificielle a été adoptée par la Conférence générale de l’UNESCO lors de sa 41e session.

L’UNESCO s’est engagée dans un processus de deux ans pour élaborer le premier instrument normatif mondial sur l’éthique de l’intelligence artificielle sous la forme d’une recommandation, suite à la décision de sa Conférence générale lors de sa 40e session en novembre 2019.

En 2020, l’accent a été mis sur la préparation du projet de texte de la Recommandation avec l’aide d’un Groupe d’experts ad hoc (GEAH). Cette phase était constituée de consultations inclusives et multidisciplinaires avec un large éventail de parties prenantes. Ces larges consultations ont été extrêmement importantes pour garantir que le projet de texte soit aussi inclusif que possible.

Vers la fin de 2020 et en 2021, l’accent a été mis sur un processus intergouvernemental et sur la négociation du projet de texte afin de produire une version finale de la Recommandation en vue de son éventuelle adoption par la Conférence générale de l’UNESCO lors de sa 41e session à la fin de 2021.

Les travaux de l’UNESCO sur la Recommandation s’appuient sur l’étude préliminaire de la Commission mondiale d’éthique des connaissances scientifiques et des technologies (COMEST) de l’UNESCO. Cette étude souligne qu’actuellement, aucun instrument mondial ne couvre tous les domaines qui guident le développement et l’application de l’IA dans une approche centrée sur l’être humain.

L’UNESCO tient à remercier les partenaires qui ont contribué et soutenu le processus d’élaboration de la Recommandation sur l’éthique de l’intelligence artificielle.

p/o Virginie Gastine Menou

RISQUES ET VOUS

http://www.risquesetvous.fr/

https://www.linkedin.com/company/risques-et-vous

✍🏼 Proposer une offre de job : https://graces.community/recruteurs/

💈 Consulter les offres qui vous correspondent : https://job.graces.community/login

...
👉  Découvrez la suite de cet article en rejoignant la communauté GRACES